Rechercher

Solitude


Référence     H-002.Fig
Période     Huelgoat
Date     Sans
Lieu d'exécution     Huelgoat
Matière     Huile
Support     Toile
Dimension     75 x 60 cm
Signature     Sans
Etat de conservation     Nombreux repeints
Provenance, historique    
  • Marguerite Sérusier
  • Henriette Boutaric
  • 1968. Musée de Beaux Arts de Rennes (inventaire n° 1968.3.1)

 

Bibliographie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Expositions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   

 

Ouvrages, articles :

  • Boyle-Turner Caroline, "Sérusier et la Bretagne", éditions Le Chasse-Marée/ArMen, Douarnenez, 1995, page 68, reproduit en couleur page 67
  • Cariou André, (ss la direction de…), "L'aventure de Pont-Aven et Gauguin",  Editions Skira, 2003, n° 72, reproduit en couleur page 200.
  • Guicheteau Marcel & Boutaric Henriette, "Paul Sérusier", tome I, éditions Sides, Paris, 1976, page 210, n° 65, reproduit en noir et blanc pages 6 et 210.
  • Jaworska Wladyslawa, "Paul Gauguin et l'Ecole de Pont-Aven", Ides et Calendes, Neuchâtel, 1971, reproduit en noir et blanc page 112


Catalogues d'expositions, revues :

  • 1963-64."Die Nabis und ihre Freunde", Kunsthalle, Mannheim, n° 252, reproduit en couleur.
  • 1966. "Gauguin and the Pont- Aven group", Tate Gallery, Londres, n° 200, reproduit.
  • 1975. "Le Symbolisme en Europe", n° 221, page 215, reproduit en noir et blanc.
  • 1978. "L'Ecole de Pont-Aven dans les collections publiques et privées de Bretagne" Quimper, Rennes, Nantes, n°87, reproduit en noir et blanc et reproduit en couleur en couverture du catalogue.
  • Guide des collections du Musée des Beaux-Arts de Rennes, notes page 139

 

  • 1946. Salon des peintres de la Bretagne.
  • 1955. Paris, Musée National d'Art Moderne, "Bonnard, Vuillard et les Nabis, 1888-1903", n° 155.
  • 1958. Quimper, Musée des Beaux-Arts, "Hommage à Sérusier et aux peintres du groupe de Pont-Aven", hors catalogue.
  • 1963-64. Mannheim, Kunsthalle, "Die Nabis und ihre Freunde".
  • 1964. Paris, Galerie Durand-Ruel, "P. Sérusier, 1964, centenaire naissance"
  • 1966. Londres, Tate Gallery, "Gauguin and the Pont-Aven group".  
  • 1978. Nantes, Musée des Beaux-Arts, "L'école de Pont-Aven dans les collections publiques et Privées en Bretagne".

 

Notes:

  • bonnet de fillette et non coiffe.
  • Voir dessin in Marcel Guicheteau "Paul Sérusier, tome II, Editions Graphédis, Pontoise, 1989, n° 48 et dessin in catalogue de l'exposition "L'aventure de Pont-Aven et Gauguin" Musée du Luxembourg, Paris et Musée des Beaux-Arts, Quimper, Editions Skira, 2003, reproduit page 201 en couleur.
  •  Au dos sur le châssis inscription : A EM ; 1599/2 et étiquettes Galerie Durand Ruel + Musée de Quimper.

More details


1 891,00 € tax incl.

H-002.Fig



     
     
Remarques (suite)
   
  • Extrait de "La revue du Louvre", n°4-5, page 6, 1968. Œuvres récemment acquises au Musée des Beaux Arts de Rennes : Paul Sérusier :   "Solitude" ("ramasseuse de fougères" ?) "…Parmi les œuvres de Sérusier, "Solitude"  qui fut probablement peint à Pont-Aven vers 1890, est peut-être celle où il a appliqué avec le plus de bonheur les théories de l'art symboliste et synthétiste.
    En exécutant ce paysage, n'a-t-il pas suivi fidèlement le conseil donné par Gauguin à ses amis : "Ne copiez pas trop d'après la nature, l'art est une abstraction, tirez la de la nature en rêvant devant elle et pensez plus à la création qu'au résultat".

    Devant ce coin de Bretagne qu'il a beaucoup aimé, sa rêverie, que semble nous transmettre l'attachante et mélancolique figure de la "ramasseuse de fougère" (10) lui a permis, en s'évadant d'une représentation servile, de créer cette belle composition annonciatrice de l'art abstrait.

    Renonçant aux couleurs claires et franches qu'offrent souvent les peintures de Pont-Aven, Sérusier use ici d'une palette qui lui est propre, aux chaudes et profondes résonances, en parfaite harmonie avec le rythme puissant des formes et des lignes.

    Seul élément réaliste de cette peinture la figure de la jeune bretonne s'intègre admirablement au paysage. Les cernes qui précisent ses contours prolongent les arabesques inscrites dans celui-ci. La même correspondance se retrouve dans les tons bleu-vert, jaune et roux dont la répartition correspond à une recherche essentiellement plastique. Aucun élément anecdotique ne vient troubler la sensible et belle ordonnance de cette peinture qui mérite d'avoir sa place, auprès du fameux portrait de Marie Lagadu, parmi les meilleures œuvres de Sérusier."


    Marie Berhaut. Conservateur du Musée des Beaux Arts de Rennes en 1968

 

(10) Titre donné primitivement à cette peinture. Reproduit page 5 en bas à droite. 2-Paul Sérusier. "Solitude" Musée de Rennes.
  • Thème Figures
  • Support Toile
  • Période 1891-93 :Huelgoat
  • Matière Huile